Pages

lundi 10 septembre 2007

Le jour des achats compulsifs


Hier, comme souvent à cette période de l'année dans mon quartier, il y avait un vide grenier.
Le temps était plutôt clément, alors j'ai décidé de m'aérer.
De vieilles casseroles, quelques bijoux en toc, des chapeaux un peu mités, la collection complète du magazine "Je Bouquine", des cendriers en porcelaine, un minitel en état de marche (assurait-on), un briquet en forme de berger allemand, des cartes postales classées par département, une vieille table d'école, des poupées aux cheveux coupés par leur précédente propriétaire (ou son petit frère un jour de colère), des étuits de portables, des cassettes vidéos enregistrées à la maison, et quelques disques...

Parmi Sheila, Hugues Aufray, Jeanne Mas, Alain Barrière ou Johnny Hallyday il y avait quand-même quelques trouvailles. Et dans un petit stand, je suis tombée sur une mine. Des tonnes de vinyls.
Instinctivement je me suis dirigée vers le cageot nommé "pop rock". Tous les 33 tours des Beatles et de Pink Floyd défilaient sous mes doigts. Il y en a qui ont les yeux qui brillent en regardant la vitrine du patissier, moi je m'extasiais devant ces grand carrés de carton, qui sentaient le vieux papier.
Qu'ils étaient beaux ces diques !

Je n'ai pas réflechi. Après une rapide vérification dans mon porte-monnaie, j'ai décidé de n'en prendre que deux, je ne pouvais pas tous les prendre... suplice de Tantale !
Finalement j'ai -non sans mal- arrêté mon choix : un de chaque.
Je suis donc rentrée chez moi, un sourire jusque aux oreilles, avec sous le bras Sgt Pepper Lonely Hearts Club Band (des Beatles) et A Saucerful Of Secrets (de Pink Floyd).

Je n'ai pas de platine vinyl... et alors ?


Pink Floyd - Let There Be More Light


The Beatles - She's Leaving Home

Photo : Totoblog

13 commentaires:

Maridelf a dit…

Prochain achat compulsif : une platine vinyl!
Très bons achats en tout cas si vous voulez mon avis ma bonne dame.

coolbeans a dit…

C'est beau de faire des achats inutiles, juste par amour de la musique et des vieux objets.
Acheter des vieux vinyls sans même avoir de platine... c'est comme si moi je m'achetais un logiciel d'entraînement cérébral !

Jen a dit…

Maridelf : Pour tout te dire il y avait un vieux mange-disque en vente aussi... mais mon porte monnaie était vide. C'est dommage non ?

Coolbeans : ça existe ce genre de logiciel ? Pardon mon cerveau est resté dans les années 60...

coolbeans a dit…

Tu vas voter pour De Gaulle le 19 décembre 1965 ?

Jen a dit…

Ah non, ça jamais !

Kill Me Sarah a dit…

Dans le Beatles, tu as l'insert en carton pour te déguiser en Sergent Poivre (moustaches inscluses)?
Généralement ça a disparu mais avec un peu de chance...
(voir si tu ne vois pas ce que je veux dire)(la première image de mon texte c'est ça)

Jen a dit…

Oui je l'ai ! je ne connaissais pas cet encart en plus. Jolie surprise !

Kill Me Sarah a dit…

Ah cool.
Et au dos de la pochette, en bas à droite, normalement c'est marqué A splendid time is guaranteed for all :-)

Jen a dit…

Oui ! je n'avais pas vu dis donc ! C'est joli ça.

coolbeans a dit…

Plus fort encore, à l'intérieur de la pochette, dans certains exemplaires, il y a un disque !

Jen a dit…

Oui, il y est aussi dis donc !
J'ai eu une chance folle je crois !

MrMeuble a dit…

Très bel achat, j'achète parfois aussi des vinyles juste pour le plaisir de l'objet, bon j'avoue, j'ai une platine vinyle, mais elle est débranchée depuis quelque temps... Ce qui est un péché car Sergent Pepper sur platine c'est ... magique!

Jen a dit…

Comme le suggérait Maridelf plus haut, il se peut que mon prochain achat irréflechi soit effectivement une platine... surtout que les disques en question ont l'air en parfait état.