Pages

mercredi 28 mai 2008

Il n'y a plus de saison !

Le kitch poussé à son paroxysme, le chocolat jusqu'à l'écoeurement, les petits grelots des rênes en fond sonore, les guirlandes clignotantes... et la voix de crooner de Dean Martin.

Se réveiller un 28 mai avec Let It Snow dans la tête, c'est un peu étrange... un peu comme aller voir Indiana Jones au cinéma et s'endormir...


Dean Martin - Let It Snow

5 commentaires:

MrMeuble a dit…

Aller voir Indiana Jones au cinéma et s'endormir... c'est tout simplement la classe... Sinon, vu le temps détraqué qu'on nous offre en ce moment, c'est assez sympa de se replonger dans la douceur des guirlandes.

Jen a dit…

"La classe" je n'aurais pas dit ça... Parce qu'on n'est jamais vraiment distingué quand on dort au cinéma... la bouche ouverte la tête qui tombe en arrière entre deux dossiers de fauteuils...

En revanche s'il s'agit d'une "classe" qui consiterait à snober Indy, là non... je me faisais une joie de voir ce film... et j'ai été bien déçue... Où est passé l'indiana Jones cynique, drôle (vraiment drôle, pas mièvre) et un peu prétentieux que j'aimais tant ?... snif

MrMeuble a dit…

Je persiste et signe: c'est la classe !
Pas tellement par snobinardise, car je vais moi même aller trainer mes basques pour aller voir le nouvel opus, n'ayant jamais été réellement fan (j'aimais le personnage certes...), je pense que je tomberai pas de trop haut. Car franchement, on ne pouvait pas s'attendre a quelque chose de grand, ça sent le réchauffé jusqu'ici. Mais la classe parce que justement, s'endormir ne peu pas relever de la posture !

Jen a dit…

Je vois, c'est mon sincère ennui qui est la classe alors ! ;)

charlie a dit…

et ben moi je dis juste vive Dean Martin ;)