Pages

lundi 29 mai 2006

De la lutte (finale?)

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Ken Loach a remporté la Palme d'Or au Festival de Cannes pour son film Le Vent Se lève (The Wind That Shakes The Barley).
Ken Loach est un des mes réalisateurs préférés. Son engagement politique, sa manière exigente de diriger les acteurs, tout en n'oubliant pas que le cinéma est aussi un art esthétique, font de lui un grand monsieur. Je sais qu'il n'a plus grand chose à prouver, étant donnée sa carrière, mais ce cinéaste mériterait de toucher un public bien plus large que les cinéphiles avertis ! Pionnier du cinéma néo-réaliste britannique il est considéré comme le "travailleur social du cinéma britannique", ce qui à mon avis est un peu réducteur : son cinéma n'est pas qu'un cinéma de discours politique, mais aussi un cinéma humaniste (il semble aimer tous ses personnages, aussi imparfaits soient-ils), inventif, et une photographie magnifique (loin de l'image "léchée", il cherche néanmoins le plan, l'incidence de lumière qui donne tout son ampleur à une scène).

Le Vent se Lève se déroule en Irlande, en 1920. Des paysans s'unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d'indépendance du peuple irlandais.Par sens du devoir et amour de son pays, Damien (interprété par Cillian Murphy) abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy (Padraic Delanay) dans le dangereux combat pour la liberté...
Ce film ne sortira en salle que le 8 novembre prochain.
Mais pour vous faire patienter voici la bande annonce (que je n'ai trouvée qu'en VO non sous-titrée) qui vous donnera une petite idée de ce qu'est ce film.




Et en attendant, vous pouvez vous procurer le DVD de Land and Freedom, une évocation de la guerre d'Espagne, à travers l'histoire d'un vieil homme que sa petite-fille enterre à Liverpool. C'est le premier film de Ken Loach que j'aie vu, et qui me fait encore aujourd'hui, me dire qu'il ne faut jamais renoncer à ses idéaux ! No Pasaran !

5 commentaires:

L'Anonyme de Chateau Rouge a dit…

Yep ! no pasaran...

(cillian murphy...j'adore...ça fait bizarre de la voir dans un Ken Loach...Son rôle de l'Epouvantail dans Batman Begins est inoubliable...)

Jen a dit…

Je ne l'ai pas vu dans "Batman Begins", mais je l'ai découvert dans "28 jours plus tard" (dont j'ai parlé il y a quelques temps, d'ailleurs) Drôle de plan de carrière... si plan il y a! En tout cas, un acteur à suivre !

Pass a dit…

Bon, moi je fais une croix parce que je suis trop nulle en ciné pour commenter là : X
Ah quand même Jen a vu Brice de Nice chez moi, et ça elle s'en vante pas hein !!!! ;o)

Jen a dit…

Cafteuse Pass !!!

Pass a dit…

hé hé hé KC !!!