Pages

mercredi 13 septembre 2006

Des soirées ensoleillées

Hier soir à La Maroquinerie le soleil brillait.
Hier soir à La Maroquinerie il y avait le concert de Vetiver avec This is The Kit en première partie...
La salle est pratiquement vide à mon arrivée. 19h30 pour un concert c'est peut-être un peu tôt... Tiens des chaises sont disposées bien en rang pour le public... Etrange pour ce genre de concert, mais soit, on s'asseoit sagement et la salle se remplit.

Kate Stables et son comparse au chapeau (Jesse D. Vernon) arrivent sur scène : "We're This Is The Kit"... Quelques arpèges et la voix chaleureuse et profonde de Kate sont comme une légère brise. La demoiselle semble ravie d'être là. Entre les morceaux, Monsieur Chapeau et elle changent, échangent leurs instruments : banjo, guitare sèche, électro acoustique, violon.... Monsieur Chapeau joue du tambourin avec le pied gauche et un seau de bac à sable fait office de grosse caisse.
Leur set s'achève.
Rappels.
Visiblement étonnée de devoir remonter sur scène, Kate nous dit : "Nous n'avons plus de chansons...!" Elle s'entretient quelques instants avec Monsieur Chapeau avant de lui dire : "Nous perdons du temps là!"
Ils ont fini par trouver !


Wooden Spoons - This Is The Kit

Le temps d'aller chercher une bière et Vetiver arrive sur scène.
Apparemment les chapeaux étaient de rigueur hier soir!
Les quatre musiciens nous mettent dans l'ambiance dès le premier morceau : nous avons fait un bond de trente ans en arrière !
Ils ont tous l'air dans leur bulle, et jouent en planant à dix centimètres du sol... et nous avec !
Andy Cabic, le bienheureux chante d'une voix toute douce, pendant que Sanders Tripp le guitariste, les yeux fermés, le sourire aux lèvres joue les virtuoses. Le bassiste (Brent Dunne) et le batteur (Otto Hauser) sont très discrets, en retrait. Mais ils sont bien présents quand la musique s'accélère et s'intensifie.
You May Be Blue fut un grand moment ! J'avais presque envie de me lever de ma chaise pour danser... mais pourquoi ont-ils mis des chaises ?!
Et puis deux invités surprise sont arrivés à la fin du concert : Devendra Banhart et un autre chevelu donc je n'ai pas le nom (je suis confuse). Un vent de folie s'est alors levé sur scène, Banhart se tortillant en chantant la partie de guitare de Sanders Tripp.


Amour Fou - Vetiver

Je n'avais pas mis de fleurs dans mes cheveux hier soir, mais je suis sortie de la totalement peace and love !

Merci à Rémi pour les précieuses infos qui m'ont permis de rédiger ce post.

1 commentaire:

Kill Me Sarah a dit…

Ah tiens je n'avais pas repréré ce concert... dommage... rien que pour This is the kit (anciennement Morning Star... enfin presque).