Pages

mercredi 14 février 2007

Le jour de la terreur


J'aime bien les gens bizarres.
Avec The Scarring Party je suis servie.
Il s'agit de cinq musiciens de Milwaukee jouant de l'accordéon, du banjo, du tuba, quelques percussions (la machine à écrire est un instrument passionnant !), des voix éraillés d'un autre temps. Et je ne vous citerai pas tout, la liste serait bien trop longue, car ils ont l'air de faire feu de tout bois.
Ajoutez à cela quelques pantalons à bretelles, des chapeaux melons et une feuille de boucher, et le décor est planté.

Nous voilà embarqués dans une danse macabre franchement réjouissante.
Je n'ai entendu un tel son nulle part ailleurs : un peu 20s, un peu punk, et surtout totalement déglingué. Ils semblent fascinés par la cruauté, la mort et l'enfer. Les "jolies choses", ce n'est pas leur truc. D'ailleurs leur textes sont assez terrifiants :

"My grandma sees the future through a painted glass eye
She says, "end time's coming and we're all gonna die"

And all I'll have left is my half-swallowed pride

Looking St. Peter square in the eye"

(Peter's Spine)

Mais c'est bon parfois d'avoir peur, non ?

Montez donc dans le train fantôme et gardez les yeux ouverts si vous l'osez !


The Scarring Party - Lullaby


The Scarring Party - Devil Knows Where

D'autres titres en écoute sur leur page MySpace.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

ouh là! "une feuille de boucher",je vois qu'on a affaire à une spécialiste...Félicitations.
La Bouchère de la Villette

Jen a dit…

Merci m'dame la bouchère !
Et sinon comment va le commerce ?

azamleag a dit…

bon forcement moi cette histoire de danse macabre , ça m'interesse .
En tout cas , joli étalage de bouchers