Pages

samedi 17 mars 2007

Le jour des enfantillages


Gabriel Rios est un mélange explosif.

Des influences venant d'Amérique du Sud, en passant par la pop et l'electro, Gabriel Rios est un touche à tout qui, en plus, se paie le luxe de la nonchalance...
Une petite voix presque adolescente, des airs légers, mais des mélodies qui accrochent l'oreille dès la première écoute, voilà ce qui pourrait ressembler à une tentative de description de sa musique.

Son dernier album Ghostboy date de 2004. Il y alterne les chansons en anglais et en espagnol. Puis en 2005, il sort un album live, simplement nommé En Vivo, pour lequel j'ai d'ailleurs une nette préférence, peut-être parce que plus dépouillé que son album studio.
A l'heure où je vous écris, son prochain album Angelhead sortira dans 26 jours 50 minutes et 3 secondes. Dans le premier extrait Grabriel Rios s'est apparemment attardé sur l'experimentation, et cela lui réussi !

Ecoutez :


Broad Daylight - Ghostboy

Et sa version live


Broad Daylight - En Vivo

Gabriel Rios est aussi un grand enfant à en croire les morceaux qu'il aime reprendre :


I Wanna Be Like You
(reprise du Livre De La Jungle)

Et par là, vous pourrez assister à une réjouissante reprise de la chanson What's This, de L'Etrange Noël de Mr Jack.

Enfin, pour patienter les 26 prochains jours, voici le clip de Anglehead.


Et la dernière bonne nouvelle, c'est qu'il sera en concert le 21 mai prochain au Café de la Danse.

D'autres morceaux en écoute sur sa page Myspace.

4 commentaires:

Erwan a dit…

Très sympa ça! J'aime bien la reprise 'I Wanna Be Like You' et 'What's this' aussi.
Par contre je crois pas que je vais regarder le clip de 'Anglehead' pendant les 26 prochains jours (25 maintenant): attention aux crises d'épilepsie!! ;)

Jen a dit…

Oooh, quand on veut on peut ! ;-)

maridelf a dit…

Yes, très très sympa, surtout la voix :) J'aime beaucoup la version live, si je devais choisir.
Tu vas me convertir à tes préférences musicales Jen ;)

Jen a dit…

Je ne comptais pas faire de prosélytisme sur ce blog, mais je suis ravie que ça te plaise Delf ! ;-)