Pages

mercredi 4 octobre 2006

De la fièvre du samedi soir


Ah là là les amis ! Quinze ans que je n'étais pas allée en boite de nuit... Ca ne me manquait pas, et maintenant je sais pourquoi ! C'était à l'occasion de cette fameuse soirée déguisée à laquelle j'étais invitée. La bande a décidé de finir la soirée "en beauté", alors j'ai suivi... Nous débarquons donc à une quinzaine, déjà bien alcoolisés et dans nos merveilleux costumes, et forcément nous nous faisons refouler d'une première boite... trop branchée pour nous apparemment. Nous sommes finalement allés un peu plus loin...

On nous a laissé entrer... et pour cause : nous avons doublé leur effectif de clientèle en arrivant ! Mais voilà cette boite était un cliché de boite provinciale qui n'arrive pas à se remplir le samedi soir !
A notre arrivée, un vieux tube de U2 tournait sur les platines (ouille !) et deux femmes étaient en train de se trémousser sur la piste (aïe !). Nous nous sommes installés sur des banquettes en mousse vaguement bleues mouchetées de rouge et de jaune, autour de tables-cendriers (ce sont des tables rondes en formica avec un grand trou en leur centre... peut-être que je débarque mais je ne connaissais pas ce concept totalement novateur !).
Ah, tiens, maintenant c'est un Noir Désir d'il y a dix ans qui passe...

Des amis sont allés se commander un verre... mais la serveuse ne savait pas ce qu'est un Cuba Libre (ouch !)... C'est fâcheux ! Qu'à cela ne tienne, il suffit de lui expliquer ! Hum...!
Le DJ a décidé de changer de registre et nous a sorti un remix improbable de This is the Rhythm of the Night... Enfer et damnation !

Plus je détaillais la boite, plus je me sentais en complet décalage. Déjà avec mon "superbe" costume de hippie, je faisais un peu tâche, mais en plus avec un ficus en plastique derrière moi et un ivrogne qui ronflait sur la banquette d'à coté, j'ai atteint des sommets de surréalisme.

Je fais ma snobinarde parisienne là, mais j'avoue que je me suis quand-même drôlement amusée à cette soirée !
On verra dans quinze ans si j'y retourne !


Arctic Monkeys - Dancing Shoes (live)


Grateful Dead - Dancing in the Streets


Johnossi - Man Must Dance


The Dirty Things - New Dance

Et parce que j'suis rien qu'une parisienne :

Boris Vian - J'suis Snob

5 commentaires:

rorschach a dit…

Ca donne pas vraiment envie de faire partie de ta bande de copains, tout ça, tu en as conscience ?

Fontaine a dit…

Le responsable de notre service Sport est formel. Les deux hommes qu'on peut apercevoir derrière vous sur la photo portent des maillots d'une équipe cycliste française...
On ne peut donc que confirmer le commentaire de Mr Rorschach ci-dessus.
Si vos amis sont de ceux qui sortent en boîte dans une telle tenue... ils ne sont pas vraiment fréquentables.
Vous me répondrez que vous sortiez d'une soirée costumée.
Ce qui signifie quand même que vous avez des amis qui osent se costumer en cyclistes...

Jen a dit…

hahahahahaha !
Je sais tout ça, mais ce sont mes copains et les copains de mes copains, et je les aime bien quand-même !
Et puis au moins ça fait marrer tout le monde ! ;-)

The Civil Servant a dit…

En plus sur la photo, on dirait bien que t'es à la bière !
Désolé Jen mais la bière en boite ca le fait que moyen.
Quelle soirée...

RYS

Jen a dit…

Si vous voulez tout savoir, sur la photo, je ne suis pas encore en boite !
Mais oui : quelle soirée !!!