Pages

vendredi 6 octobre 2006

De la résiliance ?


Ah le lourd fardeau que d'être un fils de !
Devoir prouver sa légitimité bien plus que quiconque.
Etre encore plus sévèrement jugé parce que papa ou maman a laissé une trace indélébile.
Ne pas être (trop) encombré par l'Oeuvre qu'il ou elle a laissée.
Se faire un prénom...

Sean Lennon fait de la musique, comme papa.

Et il se débrouille sacrément bien ! Son dernier album Friendly Fire vient de sortir et il comporte quelques mélodies qui m'ont immédiatement enthousiamées. On oublie John et on pense plutôt à Elliott Smith ou Aimée Mann, et parfois presque à Paul (l'ex meilleur ami de papa). Ses textes mélancoliques parlent souvent d'amours décues mais on est bien loin de la bluette sans saveur.
Sean s'est fait un prénom.
Sean qui ?
Sean !


Sean Lennon - Would I Be The One


Sean Lennon - Dead Meat

D'autres morceaux en écoute sur son Myspace.

2 commentaires:

Fontaine a dit…

Merci de bien vouloir préciser fils de qui... s'il vous plait.
Car le post n'est pas très clair...

Jen a dit…

Un certain John Lennon, musicien un peu confidentiel qui a eu la mauvaise idée de se faire assassiner il y a 26 ans... ça vous dit quelque chose ?